Musée

Le Memorial de la Shoah

Le Mémorial de la Shoah a été inauguré par Jacques Chirac en  2005 à Paris, dans le quartier du Marais. Dans la continuité du Memorial Juif du Martyre inconu, ce projet constitue un nouveau moyen d'effectuer un essentiel devoir de memoire, exercé jusque là par les temoins ayant vécu la période. Ainsi, des informations sont désormais disponibles à tous les citoyens n'ayant pas eu l'occasion d'avoir des details sur le génocide par le biais de leurs parents.

De plus, le musée abrite le Centre de Documentation Juive Contemporaine (CDJC), mettant a disposition des chercheurs des archives très riches. Il fut fondé pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'intention de  réunir des preuves sur l'extermination des Juifs d'Europe.

Sur un des murs du batiments, dans l'allée des justes, le « Mur des Justes » inaugurés le 14 juin 2006, rend hommage aux 2 693 Justes de France qui ont risqués leur vie pour sauver des juifs d'une mort certaine.

La visite du musée commence le Mur des Noms, on peut y voir les noms des 76 000 Juifs, dont 11 400 enfants, déportés de France dans le cacre de la "solution finale" avec la collaboration du gouvernement de Vichy. Une fois à l'interieur, le visiteur accède à une premiere partie très historique, relatant les faits marquant de la guerre (soulevement du ghetto de Varsovie, décision de la solution finale) ainsi que les procédures d'exterminations nazies ( les chambres à gazs, Cyklon, les Einsatzgruppen) mais aussi de nombreuses lettres très touchantes, ecrites par les déportés à leur famille

 

 

La seconde partie du musée est consacrée à la memoire du génocide, la transition se fait par un couloir très sombres ont sont diffusés plusieurs temoignages d'anciens déportés dont celui de Simone Veil (page 2). On accède ensuite a une grande salle projetant des images d'archives ainsi que des extrait du Chagrin et la pitié de Claude Lanzman. La visite se termine par un image marquante, une salle dont les murs sont recouvert des 11 400 photos de enfants déportés juifs recueillis par Serge Klarsfeld.

 

Fondation pour la memoire de la Shoah

La Fondation pour la mémoire de la Shoah apporte un soutien permanent au Memorial de  Shoah, elle a été crée en 2000, dans le cadre de la mission Mattéoli, en 1997, ayant pour but d’évaluer les ressources spoliés aux Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. La Fondation est présidée par David de Rothschild, Simone Veil  en est la présidente d'honneur et Serge Klarsfeld le vice-président. Cette insitutions soutient de nombreux projets basés sur des thèmes diffèrents comme l’histoire et la recherche sur la Shoah (bourses, aides à la recherche),  la solidarité envers les survivants de la Shoah (programmes médico-sociaux), la culture juive (manifestations culturelles, éducation), a mémoire et à sa transmission (réhabilitation des lieux de mémoire, documentaires), et enfin la pédagogie (voyages scolaires). 

 

Les sites : 

Memorial de la Shoah : http://www.memorialdelashoah.org/index.jsp

Fondation pour la memoire de la Shoah : http://www.fondationshoah.org/FMS/index.php

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×