Shoah : 1985

Claude Lanzmann commence à travailler Shoah au cours de l'été 1974 : la réalisation de ce documentaire de 9h30 l'occupera pendant onze ans.

Dès sa sortie en 1985, Shoah connait un grand succès, des milliers d'articles, lui sont consacrés et de nombreuses distinctions et récompenses lui sont attribuées. Le film devient un véritable outil pédagogique, il est projeté dans les collèges et participe à l'enseignement de la Seconde guerre mondiale et du génocide des Juifs.

Contrairement à Nuit et Brouillard (Alain Resnais, 1955), Shoah n'utilise pas d'images d'archives, la parole est donnée aux rescapés, acteurs et témoins de l'extermination, chacun est mis face à sa conscience. Certains temoignages ont d'ailleurs été obtenus par ruse, dans un extraits du film  diffusé dans l'exposition permanente du Memorial de la Shoah, Claude Lanzman explique etre allé a la rencontre d'un ancien criminel nazi muni d'une camera cachée, emportant avec lui une baguette ainsi qu'un enorme plan d'Auschwitz, il lui demanda d'etre "son maitre".

 Shoah est un film qui porte à la fois sur un événement du passé et le souvenir que les francais en ont gardé, le documentaire historique est revisité par Claude Lanzmann de la meme manière que Marcel Ophuls avec  Le chagrin et la pitié : 1971. Shoah participe donc au nécessaire "devoir de mémoire", pour Claude Lanzman, ne pas se souvenir serait une grave insulte à l'humanité.

Le mot Shoah

Shoah est un mot hébreu qui signifie "catastrophe", il est inventé en 1944 par Raphael Lemkin. Certains experts linguistiques, tout comme Henri Meschonnie ont contesté son utilisation. En effet, Shoah signifie pour lui "catastrophe naturelle", pour qualifier ce génocide, il préfére employer "hourban" traduit "destruction" en hébreu 

Claude Lanzman dit :

"C'est un mot hébreu que je ne comprends pas. Un mot que personne ne comprendra. Un acte de nomination raciale. Un nom qui est passé dans la langue, sauf aux Etats-Unis"

"Si j'avais pu nommer ce film, je l'aurais fait. Comment aurait-il pu y avoir un mot pour nommer un évènement sans précedent dans l'histoire ? Je disais "la chose"

Bien que le fim ait fait rentré Shoah dans le language commun de toute l'europe, les Etats-Unis continuent d'utiliser "Holocauste", ce dernier est également contesté car il est transcrit dans la bible par "sacrifice par le feu".

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site